Recherche plein texte

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Améliorer les politiques foncières pour lutter contre l'insécurité alimentaire

Berne, 11.05.2012 - Le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) a adopté aujourd'hui à Rome les Directives volontaires sur le foncier. La Suisse a soutenu activement l'élaboration de cet instrument clé pour la sécurité alimentaire et la gestion durable des ressources naturelles, en particulier dans le contexte de l'accaparement des terres. Elle entend continuer à soutenir sa mise en œuvre notamment au niveau des pays en voie de développement.

Les « Directives Volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts, dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale » sont l'aboutissement de plusieurs années de négociations auxquelles ont pris activement part toutes les parties prenantes (gouvernements, organisations internationales, société civile, organisations paysannes et secteur privé). Ces Directives établissent les principes pour aider les gouvernements et autres acteurs à administrer les droits foncier, halieutique et forestier dans l'intérêt des populations rurales les plus vulnérables, pour promouvoir la sécurité alimentaire et la gestion durable des ressources naturelles. (cf. http://www.fao.org/cfs/cfs-home/cfs-land-tenure/fr/).

La Suisse se félicite de l'adoption de ces Directives volontaires. Elles sont l'expression de son engagement en faveur de la sécurité alimentaire au niveau global; la contribution suisse résulte d'une étroite collaboration entre la Direction du développement et de la coopération (DDC), l'Office fédéral de l'agriculture et les milieux intéressés y compris les organisations non gouvernementales et centres de recherche. Les Directives volontaires sont un premier succès pour le CSA réformé en 2009. Le CSA, plate-forme internationale et intergouvernementale pour la sécurité alimentaire et la nutrition, constitue un mécanisme innovateur au sein du Système des Nations Unies, en assurant une véritable participation de toutes les parties prenantes, de la société civile au secteur privé. La Suisse continuera à s'engager pour renforcer le rôle du CSA notamment dans la mise en œuvre des décisions qui seront prises à la Conférence des Nations Unies pour le développement durable (RIO+20).

La valeur ajoutée des Directives sera mesurée à l'aune de leur utilisation future dans les pays en développement. Le système des Nations Unies, mais aussi les organisations des producteurs et de la société civile auront un rôle important à jouer dans la phase de mise en œuvre et la Suisse entend soutenir leurs actions.

L'adoption des Directives volontaires ouvre maintenant la voie à l'avancement des travaux du CSA sur les Principes pour des investissements agricoles responsables.

Communiqué de presse FAO : http://www.fao.org/news/newsroom-home/fr/

 

 

 

Adresse pour l'envoi de questions:

Jacques Chavaz, OFAG, Unité de direction Marchés et affaires internationales, tél. +41 31 322 25 02

Peter Bieler, DDC, Programme Global Sécurité Alimentaire, tél. +41 31 325 91 68

Auteur:

Office fédéral de l'agriculture
Internet: http://www.blw.admin.ch
Direction du développement et de la coopération
Internet: http://www.deza.admin.ch/index.php?langID=2
Recherche plein texte

Références supplémentaires:


http://www.news-service.admin.ch/dokumentation/00002/00015/index.html?lang=fr